jeudi 19 avril 2018

Quelques mois en lecture

J'ai été pas mal absente, je me suis beaucoup reposée ces dernières semaines. Un repos en lecture la plupart du temps. Car j'avais une pile qui menaçait dangereusement et était prête à s'écrouler lol mais surtout parce que j'avais besoin de m'échapper un peu, de m'aérer la tête. Les mots, les phrases sont pour moi un bel échappatoire. Des lectures variées, romans et bandes dessinées ramenés de la bibliothèque, des coups de cœur commandés et quelques cadeaux de mes amis. Mais que du plaisir, que de belles lignes.


**********

Origine de Dan Brown


“Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao  pour assister à la conférence d'un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.
 La cérémonie s'annonce historique car  Kirsch s’apprête à livrer les résultats de ses recherches qui apportent  une réponse aux questions fondamentales sur l'origine et le futur de l’humanité.
Mais  la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d'être perdues à jamais.  Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s'envole pour Barcelone en compagnie d'Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d'un étrange mot de passe qui permettra de dévoiler au monde la découverte de Kirsch.
Mêlant avec bonheur codes, histoire, science, religion et art, Dan Brown nous offre avec Origine son roman le plus ambitieux et le plus étonnant.”

Je suis une grande fan de Dan Brown et c'est toujours un plaisir de retrouver Robert Langdon un personnage que j'adore. Je me suis dit qu'il n'était pas bon être son ami lol sous peine d'être tué ou de vivre de sacrés périple (ceux qui ont lu les précédents ouvrages de Dan Brown me comprendront lol). J'ai beaucoup aimé le thème de ce livre qui nous emmène vers la question que l'on se pose tous “d'où venons nous, où allons nous”. On fait ici connaissance avec un personnage secondaire très attachant, en tout cas il l’a été pour moi ! De nombreuses références artistiques et historiques comme toujours même si je pense qu'ici Dan Brown a pris quelques liberté avec l'histoire espagnole. Mais un roman d’exception comme toujours, avec une fin très surprenante. Je ne peux t'en dire plus sans en dévoiler trop (ça serait dommage !)

**********

La fille du train de Paula Hawkins


“Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte.
Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu…”

Je t'avoue que dans les premières pages j'ai eu un peu de mal à me plonger dans les lignes de ce roman. L'écriture au rythme des aller retour en train m'a tout d'abord déstabilisé. Puis finalement j'ai été happé littéralement par l'histoire et ce livre est vite devenu très additif. J'avais du mal à le lâcher pour dormir tellement il me faisait hâte d'en connaître le dénouement. Je le conseille vivement si tu aimes les polars psychologiques.

**********

Intimidation de Harlan Coben


“Une terrible révélation. Une épouse modèle qui disparaît... Et la vie d'Adam explose. Lors d'une soirée, un inconnu aborde Adam et lui révèle que sa femme Corinne a commis un terrible mensonge. Mais quand ce dernier la confronte, elle s'enfuit en lui laissant un étrange message... Cybercriminels, arnaqueurs, tueurs à gages... Qu'a fait Corinne, cette mère de famille sans histoires, pour se retrouver au coeur d'une terrible machination ? Adam fera tout pour le découvrir, et pour retrouver celle qu'il croyait si bien connaître.”

Harlan Coben est pour beaucoup une référence de la littérature policière et figure toi que c'est son premier livre que j'ouvre (et sûrement pas le dernier lol). Fan des premiers romans de Mary Higgins Clark j'y ai retrouvé un peu ce style qui me plaisait tant. L'histoire est vraiment surprenante j'avoue que là j'ai été bluffé je ne m'y attendais pas lol le style est très agréable et la lecture coule tout seule il m'a juste fallu 3 jours pour avaler ce livre :)

**********

Il fera beau demain de François Duprat


“Il est doté d’un super-pouvoir, mais qui finalement ne sert pas à grand-chose : celui qui se fera appeler Arrête-la-pluie-Man a le don de faire cesser la pluie (juste) au-dessus de lui... Vous voyez, ce n’est pas forcément le super-pouvoir dont on pourrait rêver. Mais là où il a de la chance, quand même, c’est que ça se voit comme le nez au milieu de la figure : cette année, l’été est pourri sur Paris et il n’arrête pas de pleuvoir. Tout le monde se plaint de ce temps exécrable, d’ailleurs. Tout le monde, sauf peut-être Leïla, une belle jeune femme qui se plaît à déambuler sous la pluie, ravie, et qui ne tardera pas à croiser le chemin de Arrête-la-pluie-Man. Quant à Valéry, jeune entrepreneur qui avait imaginé une activité de planche à voile sur la Seine dans le cadre de Paris-Plage et dont les rêves tombaient à l’eau à cause de la météo, il saura profiter de sa rencontre avec Arrête-la-pluie-Man pour relancer son business…"

Une fable pleine de tendresse. J'ai été touché par les personnages même si finalement nous savons peu d’eux. On pourrait parler d'un conte de fée des temps modernes. Le décor, un Paris comme on pourrait le rêver avec de jolies acrobaties sur les toits de la capitale. Une histoire simple mais qui m'a transporté, m’a enchanté et m'a fait rêvé :)

**********

La différence invisible de Julie Dachez


“Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d'elle-même et découvrir qu'elle est autiste Asperger. Sa vie va s'en trouver profondément modifiée.”

Je t'en ai déjà parlé par ICI pour la journée de sensibilisation à l'autisme :) je t'invite donc à revoir cet article qui me tient à cœur :)

**********

13 raisons de Jay Asher


“Treize raisons aborde des sujets sérieux et importants comme le suicide, le viol et le harcèlement scolaire. L’histoire se concentre sur Clay Jensen alors qu’il reçoit un lot de sept cassettes audio enregistrées par Hannah Baker. Sur ces dernières, Hannah relate les treize raisons et circonstances qui l’ont poussée à mettre fin à ses jours (chaque cassette ayant une raison par face, à l'exception de la septième). Chaque cassette, ainsi que chaque épisode, vient mettre en avant la responsabilité de certains élèves quant au suicide de Hannah.”

Alors là j'avoue j'ai adoré si on peut dire ça tellement le sujet est difficile. Mais en même temps je me suis demandée si cette lecture n'était pas une erreur tant ça a fait remonter en moi des troubles personnels. Au même âge qu’hannah j'ai moi même fait une tentative de suicide au sein de mon lycée. Cette histoire a donc terriblement fait écho en moi.
Et comme je suis de nature curieuse et un peu maso je me suis lancée dans la série adaptée du livre. J'ai trouvé celle ci très bien mais avec un angle bien différent que celui du livre. Le livre est à mon sens plus poignant. Il est difficile mais soulève des sujets importants peu abordés habituellement. A lire… mais à digérer aussi…

**********

Cahier de l'école rurale et cahier d’écriture


“Il fut un temps où l'école de Jules Ferry était d'abord une école rurale : un poêle, un maître à l'écriture appliquée et des bancs clairsemés à cause des travaux des champs. Il fut un temps où les dictées et les rédactions décrivaient les moissons et les vendanges. Où, à la plume, les élèves recopiaient le matin des lignes d'écriture sur le rôle du fumier. Où, ils devaient résoudre dans leurs cahiers des problèmes d'arithmétique, dont les énoncés évoquaient la superficie d'un champ ou des recettes d'une vente du bétail. Il fut un temps où les écoliers savaient lire dans un bois ou un ruisseau comme dans un livre ouvert.”

“Penchés sur leurs pupitres, ils ont tracé, à la plume, des lignes d'écriture cursive stupéfiantes de précision et de beauté. Le geste sûr, virtuoses du compas et de la règle, ils nous ont laissé des croquis précis au millimètre et des figures d'anthologie. Frises enjouées, dessins au pastel, illustrations poétiques et drôles... ils ont fait des chefs-d'oeuvre avec quelques crayons de couleur. Calligraphes à l'encre violette, dessinateurs poètes, géomètres en herbe... Ils figurent au tableau d'honneur de notre école.”

Deux livres empruntés à la bibliothèque. Des livres plus à regarder, à admirer qu'à lire. Se replonger au fil des pages dans l’école d’autrefois. Se régaler des liés et reliés, admirer les belles écritures d'un temps passer. Ces deux livres c'est entrer dans un autre monde, un peu voyeur, se plonger dans les cahiers d'écoliers avec leurs fautes, leurs beautés et la touche d'innocence d'enfants !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot!!!