lundi 18 mai 2015

Je suis une maman schizophrène [Parler de moi #2]

Et me revoilà pour vous parler encore un peu plus de moi, deux fois en un mois hou là là je deviens bien bavarde lol!!! Peut-être l'envie de me dévoiler un peu ou simplement par pur égocentrisme je ne sais pas trop, peut être un peu des deux va savoir :)

Comme cette grossesse particulière dont je vous ai parlé il y a deux semaine, il y a des choses que j'ai jusque là volontairement gardé pour moi, des parties de moi que bien souvent j'évite d'évoquer sans raison véritable, simplement par pudeur et par peur d'être jugé ou critiqué. Je crois que depuis peu je réalise que se cacher et se taire n'est pas toujours le mieux et ceux qui ne veulent pas savoir ou qui n'apprécie pas n'ont qu'a pas lire et s'il lisent je leur demanderai de bien vouloir s'abstenir de commenter si c'est par simple moquerie ou juste pour critiquer :) Ben oui je m'affirme, à 34ans il est temps quand même!!! lol

Qu'est ce que c'est que ce titre??? Quelle maman schizophrène je suis??? simplement une maman schizophrène au sens propre puisque je suis MAMAN et malade puisque je suis SCHIZOPHRÈNE.


Être schizophrène c'est quoi? quelle est ma schizophrénie?

Je ne vais pas vous faire un cours sur la schizophrénie, non non!!! Déjà je ne suis pas médecin, je ne saurais pas vous l'expliquer de A à Z et de toute façon ce n'est pas vraiment mon rôle. Je peux juste vous parler de ce que j'en sais, de ce que je vis. Déjà il existe plusieurs sortes de schizophrénies comme il existe différents patients qui tous vivent la maladie différemment, ici il est question de ma vision de la schizophrénie, de ma façon de la vivre ce n'est pas une généralité loin de là. 

On m'a diagnostiqué schizophrène il y a quelques années, une maladie mal comprise autours de moi par manque d’intérêt ou simplement par manque de référence, heureusement j'ai un homme, qui même s'il ne comprend pas toujours, me motive et me soutient quand je n'arrive pas à faire face.

Comme je disais plus haut, il existe plusieurs schizophrénies, celle qui me concerne est une schizophrénie dysthymique ou plus simplement un trouble schizo-affectif. Si vous voulez une définition complète de la maladie je vous invite à voir sur Wikipédia!!! Dans mon cas les principaux signes de la maladie sont des hallucinations auditives (dont je suis consciente qu'elles ne sont pas réelles), parfois quelques signes de dissociation mais qui deviennent plus rares depuis quelques années ouffff. J'ai parfois (souvent même lol) des périodes dépressives plus ou moins longues et plus ou moins marquées. La mémoire est souvent touché avec des oublis qui sont très courants chez moi lol et coté émotions, elles sont bien souvent exacerbées (ce qui parfois peut être très dérangeant ou gênant).

En pratique, au quotidien ça donne quoi?

En pratique, j'ai eu de nombreux épisodes difficiles qui se sont estompés avec l'aide de traitements puis une grosse rechute durant ma grossesse. L'arrivée de Loustic a marqué un nouveau départ dans ma vie et il a agit sur moi comme un véritable médicament me faisant oublié la maladie. Comme toutes personne qui se sent bien je n'ai pas vu la nécessité de reprendre un quelconque traitement. Ben oui, pourquoi se gaver de médicaments si l'on va bien!!! lol Notre petite vie très organisée et laissant peu de place aux imprévus et au stress m'ont conforté dans un état de rémission sans symptômes apparents. La belle vie quoi!!!! :) 

Depuis quelques mois j'ai ressenti que le quotidien n’était plus le même, des sorties qui me semblaient plus difficiles et angoissantes, un moral qui parfois se faisait la malle, des sautes d'humeur de plus en plus fréquentes, des oublis plus réguliers. Je me suis bêtement dit que ça allait passer... Bon ok ça n'a pas été vraiment le cas et je peux dire que ça empire un peu chaque jour alors je me suis enfin décidée à reprendre contact avec un cmp (centre médico-psychologique). Un contact que j'aurai du prendre il y a 1an et demi quand nous avons déménagé mais j'avais bien mieux à faire comme prendre un nouveau départ et profiter de cette nouvelle vie :) Un premier rdv de passé cette semaine avec une infirmière, ne me reste plus qu'a attendre mon premier rdv avec le médecin pour rétablir le traitement adéquate et reprendre ma vie de maman zen ou presque :)

En guérir, une question de point de vue.


Bon, il parait qu'on n'en guéri pas mais en même temps on n'en meurt pas à proprement parlé. Tout dépend à mon avis de ce qu'on attend par guérison. Personnellement je pense que prendre conscience des symptômes, avoir conscience de la maladie est déjà en soit une guérison!!! Même s'il y a des moments difficiles moralement je me réjouit de beaucoup de choses. Quand j'accompagne loustic à l’accueil parent/enfant, c'est pour moi une victoire pour moi qui me sent si mal socialement. Faire les courses ou chercher une baguette sont des victoires au quotidien car pour moi le simple fait de mettre un pied dehors m'est plus ou moins compliqué. Au quotidien beaucoup peuvent penser que je suis flemmarde, que je devrais me mettre un bon coup de pied au cul sans comprendre que c'est ce que je fais chaque jour et c'est ce qui me permet de paraitre "normale" au quotidien!!!

Article dans la sélection Famille du 18 Mai sur Hellocoton

24 commentaires:

  1. je comprends mieux. j'ai souvent entendu parler sans comprendre. j'imagine que ça ne doit pas être facile tous les jours. la nature est parfois étrange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je suis contente que mon article t'ai éclairé sur cette maladie bien souvent stigmatisée!!!

      Supprimer
  2. Bonjour c'est Katia, écoutes je ne vois dans tes propos qu'une femme courageuse qui est prête à se battre et veut reussir... Les maladies de l' ESPRIT sont difficiles à vaincre en général un bon suivi médical comme on dit in the long run sur un long cours peut faire des miracles Moi même j'ai demandé assistance au CMP pour d'autres soucis et j'avoue que j'ai été bluffée par ce service public j'ai d'abord vu un psychiatre pendant un an qui m'a bien aidée et à présent c'est une psychologue spécialisée dans les thérapies comportementales qui prend le relais. Je ne sais pas si tu ne ferais un pas aussi un peu d'agoraphobie cette crainte d'aller à l'extérieur, cela se soigne très bien... en tous cas, je t'ai déjà laissé un poste et le journal FLOW en parle très bien il ne faut pas craindre d'être vulnérable et se faire aider par des pros peut s'avérer très bénéfique. Se battre pour devenir un meilleur soi est la plus belle des batailles ne trouves tu pas ? Il faut lâcher prise avec toutes les idées genre qu'est ce qu on peut penser de moi ... il faut au maximum se rapprocher de ce que l'on est véritablement et cela premettra d'être en confort avec soit meme c'est le plus important haut les coeurs madame, sâches que chaque homme/femme a ses faiblesses ...bonne journée et vive le CMP !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton message et de ton partage :)

      Supprimer
  3. ton témoignage est courageux ! je suis sûre que le cmp saura t'aider à nouveau ! je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) je ne sais pas si c'est par courage ou plutôt juste par envie de parler, me soulager et ne plus me cacher :)

      Supprimer
  4. Je ne saurai pas trouvé les mots pour dire quoique ce soit de très intéressant mais je ne voulais pas partir sans laisser un mot car j'ai lu ton article et il m'a touché, j'espère que tout ira mieux pour toi très vite, gros bisous<3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te dire Merci d'avoir lu et de t’être arrêté pour me laisser un petit mot :)

      Supprimer
  5. <3
    Je me rends compte que c'est une maladie dont on entend parler mais dont on ne connait en réalité pas grand chose si on est pas touché.
    J'espere que tu arriveras vite à redevenir cette maman zen que tu aimes être, bravo pour ce témoignage qui a du te demander une certaine réflexion avant d'appuyer sur le bouton publier ;)
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. contente que cet article t'ai appris la réalité de cette maladie :) et oui j'ai longtemps hésité avant de publier :)

      Supprimer
  6. Magnifique témoignage et quel courage d'oser écrire ! ça ne doit pas être simple tous les jours, j'espère que ton rdv avec le médecin sera bénéfique et que tu retrouveras rapidement le cours normal de ta vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de ton message et d'avoir lu... pas question de courage ici juste un besoin de me dévoiler un peu, de faire tomber le masque :)

      Supprimer
  7. Pfiouuuu ... ça n'a pas l'air simple tout ça ! Merci de partager ton expérience, ça va éclairer plein de gens (moi la première, qui ne me faisais pas forcément une vraie idée de la schizophrénie) je suis heureuse pour toi que tu arrives à poser les mots justes, je suis persuadée de la force des mots !! Et je suis épatée de voir comment tu t'en sors :) tu es une personne exceptionnelle et je suis fière de te 'connaître' un ptit peu !
    Certes, tu aurais pu aller au CMP il y a un ptit moment ... l'important c'est que tu le fasses maintenant, quand le besoin devient trop fort !
    Plein de bises courage et toute mon admiration t'accompagne !!
    Cécile (LUS)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de ton message qui me fait chaud au cœur :)

      Supprimer
  8. continue de te battre tu merites une vie meilleure n'oublie pas on est la pour toi et ton loulou
    bisous ta belle soeur qui est la si tu veux parler n'oublie pas

    RépondreSupprimer
  9. C'est une maladie que je conaissais peu. C'est très courageux à toi d'avoir fait ce témoignage. Et je comprends mieux que tu ne puisses pas travailler, à moins d'être à mi-temps.
    Très bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui jusque là je suis restée assez évasive mais finalement j'ai préféré me dévoiler... voila donc pourquoi je suis à la maison :)

      Supprimer
  10. Je te trouve trés courageuse de partager cela avec nous, comme tu les dis on n'en guéri pas mais on peut miex en vivre ! Pas toujours simple j'imagine, ton mari a l'air d'être un super pilier qui t'aide au quotidien. Je t'embrasse et plein de force pour te battre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de ton très gentil commentaire :)

      Supprimer
  11. Je découvre juste ton article et je voulais te dire qu'il m'a beaucoup touchée. Je t'envoie plein de courage et de force pour être heureuse avec ta petite famille. C'est bien que tu te fasses de nouveau aider par le corps médical, je comprends que lorsque tu te sens bien tu aies envie d'envoyer balader tout ça mais bon, c'est une béquille qui paraît indispensable pour que tout aille bien et que tu puisses épanouir alors il ne faut pas s'en priver !!! Allez, je t'envoie encore une grosse louchée d'ondes positives !!!

    RépondreSupprimer
  12. Je te souhaite du courage et bravo d'en parler je suis moi même souvent angoissée alors je compatis

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot!!!